Histoire

Découvrez sur cette page quelques personnalités liées à la commune.

L'abbé Calès

Jean-Pierre Calestroupat plus connu sous le nom d'Abbé Calès est un peintre français, né à Vienne le 31 août 1870 et décédé à Tencin le 15 octobre 1961. A 20 ans il est au Petit Séminaire du Rondeau où il reçoit les conseils de l'Abbé Laurent Guétal, mais sans en subir une influence marquante. C’est Philippe Charlemagne, lui-même élève de Jean Achard qui sera son maître. Nommé dans un premier temps vicaire à Rives, puis curé à Hurtières, il arrive à la cure de Tencin en 1902, et il ne la quittera pas.

Il est connu pour ses paysages dauphinois. Son sujet de prédilection est la vallée du Grésivaudan, qu'il a peinte au fil des saisons. Ses tableaux sont souvent panoramiques, travaillés au couteau par touches épaisses. Il peut être rapproché des impressionnistes ou des postimpressionnistes, mais aussi des fauves par ses couleurs exubérantes.

Plusieurs de ses tableaux se trouvent au musée de Grenoble.

Le service de films en VOD des bibliothèques municipales de Grenoble propose un documentaire en accès libre qui lui est consacré et que l'on peut atteindre par ce lien : "L'abbé CALES, sa vie son œuvre" (30 minutes) un film de 2001 de Roger GARIOD.

Vous pouvez aussi découvir l'abbé Calès en lisant cet article: Calès, le jongleur de Tencin, peintre des montagnes

Le cardinal Pierre Guérin de Tencin, archevêque de Lyon et ministre d'État sous Louis XV.

Mme de Tencin, femme de lettres, mère de d'Alembert et célèbre pour son salon politique et littéraire.

a1_cales.jpg a2_pierre-de-tencin.jpg a3_mme-de-Tencin.jpg

batisse-tencin.jpg centrale-elec.jpg chateau-bibliotheque.jpg

chateau-chambre-des-cuirs-de-cordoue.jpg chateau-salle-a-manger.jpg chateau.jpg

gare-tencin.jpg grande-rue.jpg merdaret.jpg

pont laterrasse-inond 1910.jpg tour des sens chateau guérin de tencin.jpg